Astuces pour soulager les règles douloureuses

Beaucoup de femmes se plaignent d’avoir des règles douloureuses mais peu savent vraiment ce que c’est. Il existe des solutions simples et naturelles permettant d’apaiser les maux pendant les règles.

Qu’est ce que la dysménorrhée ?

La dysménorrhée est la définition des règles douloureuses, celles qui s’accompagnent de douleurs pelviennes, de fièvre, et d’autres maux. Parfois, les maux surviennent avant les menstruations, pendant ou même après suivant les femmes. Certaines femmes connaissent ce problème pendant leur puberté, d’autres lorsqu’elles sont adultes, tandis qu’il y a des femmes qui ne souffrent d’aucune douleur pendant leur cycle menstruel. Les causes de la dysménorrhée peuvent être nombreuses : un organe de la partie génitale malade, présence d’une tumeur sur un organe, ou le recours au stérilet. Les douleurs sont parfois insupportables, rendant la femme qui en souffre invalide. En général, cette pathologie ne doit pas alerter sauf si elle s’accompagne d’autres signes : les douleurs sont plus fortes que d’habitude et il y a retard des règles, la couleur du sang est anormale et il y a des caillots, le sang est un peu trop abondant, etc. Dans ces cas là, il devient obligatoire de consulter un médecin.

Les solutions pour soulager les règles douloureuses

Quelles solutions pour soulager les douleurs ? L’automédication est autorisée pour soigner les règles douloureuses : les antispasmodiques peuvent être utilisés et achetés sans ordonnance comme le Spasfon, le paracétamol, etc. Le traitement hormonal peut aussi atténuer les douleurs. En ce qui concerne les remèdes naturels, voici quelques unes d’entre eux qui sont faciles à appliquer :

• Faire bouillir de l’eau et verser celle-ci dans une bouillote : poser ensuite sur le ventre pour soulager les douleurs pelviennes.
• Certains sports peuvent soulager comme le jogging, la natation, etc.
• Prendre un bain chaud et se détendre au maximum pour diminuer le stress qui peut aggraver les douleurs.

Il y a aussi des précautions à prendre pour atténuer la dysménorrhée : réduire la consommation d’acides gras oméga 3, et éviter de consommer de la viande rouge. Le café est aussi à proscrire, car il peut renforcer le stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.