L’insuffisance rénale, une maladie silencieuse qu’il faut dépister très tôt

Toutes les toxines que notre organisme retient sont éjectées par les reins. Cet organe qui travaille sans relâche favorise le bon fonctionnement du cœur, du poumon et du cerveau. Il permet aussi purifier notre corps en filtrant les toxines. La présence des reins est ainsi vitale, on ne peut survivre si les deux reins ne fonctionnent plus. Paradoxalement, on peut vivre de longues années avec le dérèglement des reins sans se sentir malade. Parfois, il faudra attendre que le malade soit atteint d’une insuffisance rénale avant de constater les faiblesses de son corps. À ce stade, il y a beaucoup de complications, alors il faut savoir le dépister et le traiter à temps.

Comment se manifeste l’insuffisance rénale ?

Nombreux sont les symptômes signalant que vous avez une insuffisance rénale. Cette maladie peut en effet avoir différentes pathologies à savoir, la fatigue continue, les maux de têtes, les nausées, les douleurs au niveau du bassin, le changement de la couleur de l’urine, la douleur lors d’une miction, la diminution de la quantité d’urine, l’enflure des pieds ou encore la contraction momentanée des muscles.

Dépister de l’insuffisance rénale

Si l’insuffisance rénale n’est pas dépistée à temps, les conséquences peuvent être graves. Les progressions de la maladie peuvent entraîner des problèmes fonctionnels du cœur, des poumons et du cerveau. On constate aussi des désordres au niveau de la production du sang, conduisant à une anémie. Parfois, les os se fragilisent et le malade a souvent des problèmes d’arthrose. C’est pourquoi il faut faire une prévention rapide en réalisant des tests. En outre, vous pouvez pratiquer une analyse urinaire ou un examen sanguin pour savoir si vous êtes atteint de cette maladie.

Traitement de l’insuffisance rénale

Malheureusement, les méthodes curatives de cette maladie s’avèrent coûteuses et compliquées. Il vaut mieux prévenir que guérir de l’insuffisance rénale. En outre, le malade devra subir de fréquentes dialyses pour filtrer les toxines dans les reins. Et dans le cas où les reins ne fonctionnent pratiquement plus, il faudra chercher un donneur en vue d’une transplantation rénale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *