Connaître vos droits en matière de congé de maternité

C’est la loi qui fixe la durée du congé de maternité et non votre patron. Lorsqu’on parle de congé de maternité, cela comprend le congé prénatal et postnatal, c’est-à-dire avant et après l’accouchement. Ce congé vous permet de prendre soin de vous, de vous reposer et de profiter pleinement de votre bébé pendant un certain laps de temps après sa naissance. Néanmoins, le congé de maternité peut être adapté à votre situation personnelle ou familiale.

Quelle est la durée légale du congé de maternité ?

Après avoir essayé les conseils de Tomber-enceinte.com, vous êtes aujourd’hui enceinte et attendez déjà l’arrivée de votre enfant. Pour préparer sa venue avec sérénité, vous voulez prendre un congé de maternité. Ce congé, il dure combien de temps ?
Cette durée dépend de deux conditions que sont le nombre d’enfants que vous avez déjà eus et le nombre d’enfant(s) que vous attendez. Autrement dit, le calcul de votre congé de maternité est en fonction du nombre d’enfants que vous avez portés et de ceux qui arrivent, peut-être des jumeaux, des triplés, voire davantage.
Si c’est votre premier enfant, vous jouissez d’un congé de maternité prénatal de 6 semaines et d’un congé postnatal de 10 semaines. Si vous attendez 1 enfant et que vous en avez déjà un, la durée du congé est le même que si c’est votre premier enfant.

D’autres critères pris en compte

Si vous attendez des jumeaux, vous bénéficiez de 12 semaines de congé prénatal et de 22 semaines de congé postnatal. Si ce sont des triplés qui s’annoncent, voire plus, vous aurez droit à 24 semaines de congé prénatal et de 22 semaines de congé postnatal. Dans le cas où vous attendez un enfant et que vous en avez déjà 2 au moins, votre congé prénatal durera 8 semaines et votre congé postnatal 18 semaines. Pour bénéficier de ces durées de congé, les enfants que vous avez déjà eus doivent être à votre charge. Cela veut dire qu’ils vivent avec vous, sous le même toit que vous et que vous vous chargez de les nourrir, d’assurer leur éducation et leur apporter l’affection dont ils ont besoin.

Des points à connaître sur le congé de maternité

Savez-vous qu’il vous est possible de reporter votre congé de maternité prénatal après la naissance de votre enfant et le cumuler avec votre congé postnatal ? Vous avez également la possibilité d’associer votre congé de maternité prénatal avec un congé pathologique, avant l’accouchement. Autre point à savoir : si votre enfant est né prématurément et qu’il a besoin d’être hospitalisé, le congé est allongé. L’allongement est calculé sur la base du nombre de jours d’avance de la naissance. Les mêmes droits sont accordés aux mères, dont le bébé prématuré est décédé quelque temps après la naissance. Selon la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, les futures mères salariées et les travailleuses indépendantes bénéficient de la même durée de congé de maternité ce qui auparavant n’était pas le cas. Aujourd’hui, toutes les futures mamans, sans aucune distinction, peuvent donc vivre sereinement leur grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.