Comment gérer son stress?

Savoir gérer son stress est important, car le stress chronique peut avoir des conséquences néfastes sur l’organisme: dépression, maladies vasculaires, affaiblissement du système immunitaire, prise de poids, problèmes de sommeil, etc. Voici quelques astuces antistress.

Apprendre à gérer son temps

La gestion du temps est intimement liée avec la gestion du stress. En effet, le manque de temps est source de stress. Pour bien gérer son temps, il faut de l’organisation, en commençant par planifier les tâches, définir ses priorités et fixer des objectifs S.M.A.R.T (Simples, Mesurables, Acceptables, Réalistes et Temporellement définis). En outre, il faut lutter contre la procrastination. Enfin, il est nécessaire de prendre des pauses, de temps en temps, afin d’oxygéner le cerveau.

Apprendre à respirer

Il existe deux catégories de respiration: la respiration diaphragmatique et la respiration thoracique. La respiration thoracique est source de stress, car en la pratiquant, seule la moitié du poumon est remplie d’air. Au contraire, la respiration diaphragmatique permet une meilleure oxygénation des poumons. Elle diminue, ainsi, les tensions musculaires et permet de mieux gérer le stress. Dans la respiration diaphragmatique, lors de l’inspiration, le bas du ventre se gonfle et le diaphragme s’abaisse.
En cas de stress face à un problème, il est conseillé de prendre du recul, se relaxer et pratiquer la respiration diaphragmatique.

Garder une attitude positive

Il est possible de changer la manière de voir les choses en adoptant une attitude positive. Une personne positive a plus de confiance en soi, ce qui la permet de travailler avec enthousiasme et plaisir.

Pratiquer du sport

L’exercice physique aide à éliminer les toxines. Il permet, ainsi, de diminuer l’adrénaline sécrétée par le corps, en cas de stress, et de mieux gérer la situation.

Se confier à une autre personne

Selon plusieurs études, les personnes qui ne parlent pas de leurs problèmes aux autres sont plus exposées au risque de stress, par rapport à ceux qui se confient, de temps en temps, à quelqu’un. Parler est, en effet, synonyme d’extériorisation des sentiments refoulés. De plus, l’interlocuteur peut trouver la solution face à une situation stressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.